Aéronautique Club de France

Centre d’Instruction aéronautique fondé en 1897

Bienvenue !

Vous êtes venus sur cette page parce que vous…

  • Rêvez de voler et vous vous posez encore des questions
  • Etes un pilote confirmé à la recherche d’un aéroclub sympa
  • Avez envie de faire un baptême de l’air
  • Connaissez un membre du club
  • Souhaitez en savoir plus sur nos activités
  • Faites un exposé sur l’aviation
  • Voulez faire un cadeau à l’un de vos proches
  • Aimeriez faire une carrière dans l’aéronautique
  • Adorez voir décoller et atterrir les avions

Ne savez pas pourquoi un avion vole et ça vous empêche de dormir…

Quelle que soit votre motivation, passez nous voir au club, ou appelez nous au 01.60.04.24.40, nous nous ferons un plaisir de vous renseigner.


Fondé en 1897

Fondé le 20 octobre 1897, l’Aéronautique-Club de France (ACDF) est la plus ancienne institution aéronautique encore en activité.

Doyen des aéro-clubs en France et très probablement au monde, du fait de la position pionnière de la France en aéronautique à la fin du XIXème, l’ACDF fête « ses » 120 ans en 2017.

Des aéronautes adeptes du ballon à gaz qui fondèrent l’Aéronautique-Club de France, aux dirigeants et membres qui se succédèrent jusqu’à maintenant, tous ont œuvré pour initier puis préserver l’esprit associatif et démocratique de notre club, afin de permettre au plus grand nombre de pratiquer les activités aéronautiques.

2017 a été l’occasion de rendre hommage à ces pionniers de la première heure et de poursuivre avec un dynamisme égal pour les années à venir, l’action de nos illustres prédécesseurs.


L’ACDF et la 1ère guerre mondiale

A à la déclaration de la guerre, les membres de l’Aéronautique-club de France en âge de combattre sont mobilisés, d’autres s’engagent. Certains d’entre eux, forts de leur formation aéronautique reçue à l’ACDF, servent dans les rangs de l’Aéronautique militaire. Comme beaucoup d’autres, ils ne furent pas épargnés par la guerre.

Un premier bilan est dressé par le président Saunière dans un compte-rendu paru en 1922 dans la revue les Ailes du 22 avril 1922. Saunière y indique 26 tués à l’ennemi et 15 blessés, mais aussi les 33 citations, 6 médailles militaires, 7 croix de chevalier et une d’officier de la Légion d’Honneur.

Parmi ces morts, le capitaine Victor Bacon. Bacon est un des membres les plus anciens de l’ACDF, où il occupe les postes de trésorier puis de vice-président.

Lieutenant de réserve, il est affecté en 1914 au 1er régiment d’aérostation, où il commande la 2ème compagnie d’aérostiers. Par la suite, il intègre à sa demande l’aviation et devient observateur à l’escadrille MF 29.

C’est en participant au bombardement du terrain allemand de Mulhouse, le 18 mars 1916, que son avion piloté par le maréchal des logis Leroy est touché lors d’un combat aérien. L’avion étant en feu, il se jette de celui-ci et tombe d’une hauteur de 1 500 mètres. Bacon et Leroy auront le « privilège » d’être abattus par Ernst Udet, futur As allemand aux 62 victoires, dont c’est la première victoire.

Actualité


Date de publication : 11/12/2018
Cours BIA

Samedi 12 janvier, de 14h00 à 18h00.
Salle de cours de l’ACDF.
Météorologie / Navigation réglementation.


Date de publication : 10/08/2018
Vols à frais partagés à l’ACDF

Depuis le début de l’été, l’ACDF développe les vols à frais partagés, dans le cadre de la convention signée entre la Fédération Française Aéronautique et Wingly. Plusieurs de nos pilotes proposent des vols à vocation touristiques.
N’hésitez pas à prendre connaissance de ces vols au départ de Meaux, via la plate forme Wingly.

Exemple de vol proposé :


Reportages