Aéronautique Club de France

Centre d’Instruction aéronautique fondé en 1897

Formations

Apprendre à voler est un véritable projet, à la fois personnel et financier. Il s’agit également d’un engagement sur le moyen terme, avec toute la rigueur nécessaire auprès d’un instructeur qualifié et compétent.

ABL (Autorisation de Base LAPL) 

L’ABL (Autorisation de Base LAPL) a remplacé le Brevet de Base (BB) depuis 2020.

Le détenteur de l’ABL peut voler seul, dès l’âge de 16 ans, dans un rayon de 25 Nm (46 km) autour de l’aérodrome de rattachement.

Des extensions sont possibles. Elles sont délivrées par un instructeur.

La formation à l’ABL est dispensée par un instructeur. Elle comprend deux phases bien distinctes, une partie théorique et une partie pratique.

L’obtention du BIA dispense de la formation théorique. Pour ceux qui ne sont pas détenteurs du BIA, il faut passer l’examen théorique du LAPL ou du PPL, qui sont actuellement identiques.

La formation pratique requiert un minimum de 6h00 de double commande (avec un instructeur) et 20 atterrissages en solo (seul à bord).

A l’issue de la formation, il faut passer un test avec un instructeur désigné par le responsable pédagogique de l’ATO.

La détention de l’ABL permet à son titulaire de voler seul à bord dans un rayon de 25 Nm autour de l’aérodrome de rattachement et sur l’avion qui a servi à sa formation.

Des extensions sont possibles sur décision de l’instructeur :

  • Emport de passagers ( le pilote doit avoir une expérience du vol solo d’au moins 10h00 ).
  • Accès à des aérodromes spécifiés et ce dans un rayon de 25 Nm.

La Fédération Française Aéronautique (FFA) accorde, sur demande, une bourse de 335 € lors du lâcher solo pour les jeunes de moins de 21 ans, 335 € à l’obtention de l’ABL (ou 500 € pour les détenteurs du BIA).

Le Private Pilot Licence (PPL) / La Licence de Pilote d’Avion Léger (LAPL)

La licence de pilote privé (Private Pilot License, PPL) est la licence que possède la grande majorité des pilotes amateurs. Elle permet de voyager et d’emporter des passagers sans limitation de distance et sans être rémunéré (le partage des frais est toutefois autorisé). Il est même possible de voyager dans le monde entier à condition de posséder la compétence linguistique appropriée (anglais).

Dans notre aéroclub, avec une heure de vol en double commande sur notre avion école, il faut compter 6000 € en moyenne pour l’obtention du PPL. Ce montant varie en fonction du nombre d’heures nécessaire et donc de l’investissement de l’élève pilote. En général, en fonction des disponibilités des uns et des autres et des aléas météorologiques, il faut compter 2 ans pour apprendre à piloter.

A noter que le montant estimé est à répartir sur cette durée et n’est pas à verser dès le début de la formation, d’autant que les premiers temps, le temps de vol en instruction ne dépasse guère 30 minutes. Un compte pilote est ouvert à l’aéroclub et il est à alimenter en fonction des heures de vol à réaliser.

Par ailleurs, il est obligatoire de passer une visite médicale avec un médecin agréé aéronautique (se renseigner au secrétariat).

Outre le PPL, il existe également une autre licence, la licence de pilote d’avion léger (LAPL). Plus courte et plus économique, les contraintes mais aussi les privilèges, sont moins importants que pour le PPL.

De plus, pour permettre même aux plus jeunes de piloter, particulièrement ceux issus de la filière BIA, il existe des aides financières. La Fédération Française Aéronautique permet aux élèves de moins de 21 ans d’obtenir jusqu’à 1600 € d’aides !

Ci-dessous les principales différences entre LAPL et PPL :

 

  LAPL PPL
Privilèges
Déplacements Dans toute l’UE dont la Suisse Dans le monde entier
Qualifications pour avions Monomoteurs à pistons < 2 t Pas de limitation
Passagers 3 maxi, après 10h de vol solo Pas de limitation
Vol aux instruments (IFR) Pas de qualification possible Qualification possible
Prérequis
Début de formation Pas d’âge Pas d’âge
Premier vol solo 16 ans 16 ans
Présentation à l’examen 17 ans 17 ans
Aptitude médicale Pour LAPL Classe 2
Validité du médical 5 ans pour les moins de 40 ans
2 ans de 40 à 50 ans
1 an pour les plus de 50 ans
5 ans pour les moins de 40 ans
2 ans de 40 à 50 ans
1 an pour les plus de 50 ans
Formation
Théorique 2 épreuves, 120 QCM 75% de réussite nécessaire 2 épreuves, 120 QCM 75% de réussite nécessaire.
Heures de vol minimum 30 45
en double commande 15 25
en solo supervisé 6 10
dont navigation solo 1 vol de 80 Nm 1 vol de 150 Nm
Expérience récente exigée après l’obtention de la licence
Heures de vol 12h dans les 24 mois précédant le vol (glissants) 12h dans les 12 mois précédant la fin de validité de la qualification de classe
Avec instructeur et 1h dans les 24 mois précédant le vol (glissants) dont 1h avec instructeur
Budget
Sur l’Evektor Sporstar 5400 € 6500 €

Et après le PPL …

Le PPL acquis, il vous est possible de continuer votre formation au sein de l’ACDF, afin d’obtenir des qualifications ou des compétences complémentaires : vol de nuit, devenir instructeur. Par ailleurs, il faut effectuer au minimum 12 heures avant la fin de validité de la qualification (2 ans) pour proroger celle-ci ; ce qui équivaut à environ 1500 € par an en comptant la licence et l’adhésion au club.

Pour terminer, voler régulièrement, seul, en famille, avec des amis ou avec d’autres pilotes lors de sorties organisées par l’aéroclub, garantit le maintien des compétences et augmente votre sécurité.

Les instructeurs